Bébé d’été : ce qui change

bébé à la plage

Votre petit bout de chou pointe le bout de son nez en pleine période estivale ? Chance ou contrainte. Les avis sont controversés.

Les avantages d’un bébé d’été

Le principal avantage d’avoir son bébé en été est que la météo est clémente. Les températures sont agréables, et le temps se prête bien aux ballades familiales. Attention cependant, au-dessus de 27°, on laisse bébé au frais dans le confort de sa maison.

L’été, rime aussi souvent avec période de congé. Papa peut donc poser plus facilement quelques semaines pour être auprès de vous et alléger la charge.

Côté santé, il est évident que les bronchiolites et les angines seront moins fréquentes. Cela laisse un petit répit à votre bébé, le temps qu’il grandisse un peu et qu’il se renforce pour affronter l’hiver qui le malmènera en petits désagréments de santé.

Côté pratique, comme il est agréable de juste enfiler un body à son bébé au lieu de devoir l’emmitoufler dans des couches de vêtements successives. Un plaisir pour bébé et un gros plus pour maman qui pourra faire plus de baisers sur la peau fraîche de son petit trésor.

Ce à quoi il faut faire attention pour un bébé d’été

La déshydratation de bébé

Le risque majeur est la canicule. Les températures très élevées sont à surveiller pour prévenir la déshydratation de votre bébé. Rester à la maison peut être une solution pour trouver un peu de fraîcheur.

Les biberons de lait ou le sein suffisent pour hydrater bébé. Jusqu’à 6 mois, inutile de lui donner des biberons d’eau.

Les signes suivants pourraient vous alerter sur son niveau d’hydratation : il salit moins de 4 couches dans la journée, son urine est foncée, il est agité, vomit et souffre de diarrhée.

Rafraîchir bébé

On évite la clim et le ventilateur orienté directement sur bébé. Pour le rafraîchir, on pourra utiliser un brumisateur sur vos mains ou une serviette.

On ne baisse pas non plus la température de son bain. La température idéale de l’eau est de 37°. On pourra descendre à 35°, s’il fait vraiment très chaud. En aucun cas, en dessous de 6 mois, on baigne bébé dans la pataugeoire du jardin pleine de germes ou la piscine, pleine de chlore.

Lutter contre la transpiration

Avec la chaleur, la transpiration a tendance à stagner dans les petits plis, provoquant des boutons de chaleur. Rien de bien méchant. Les couches macèrent davantage également provoquant des irritations sur les fesses de bébés. On lui changera donc sa couche un peu plus souvent en laissant ses petites fesses à l’air un peu entre deux.

Les vêtements de bébé et les piqûres d’insectes

Pendant les fortes chaleurs, un simple body fera très bien l’affaire. Comme les choses deviennent simples tout à coup. Pas besoin de l’emmailloter dans des couches de pulls. Les changes prennent moins de place dans notre sac. Il peut dormir torse nu et en couche s’il fait vraiment très chaud, mais il faudra être prudent car s’il transpire, son dos sera mouillé et il attrapera froid. De quoi vous gâcher votre été.

Pour lutter contre les moustiques et autres insectes, la meilleure solution reste la moustiquaire autour de son lit. Les crèmes anti-moustiques sont plutôt prévues pour des bébés de plus de 6 mois, voire 1 an. Un vêtement long et de couleur claire, en coton, sera pratique pour éviter les piqûres.

Le protéger du soleil

La peau de votre bébé est toute fine et fragile. Il est essentiel de la protéger des rayons UV. On évite donc de l’exposer aux rayons du soleil, et surtout entre 10h et 16h. Quant au crèmes solaires, on utilisera celles formulées spécialement pour bébés, avec un indice de protection au moins de 30. Armée de toutes ces recommandations, lors de vos sorties, n’oubliez pas quand même la base : chapeau et lunettes de soleil.

Un bébé d’été est un vrai chance sur certains points mais contraint à être vigilant sur d’autres. Bébé d’hiver ou bébé d’été, nous pouvons finalement assez peu choisir. Dans les deux cas, il sera de toutes façons accueilli avec amour.