A quel âge un bébé fait-il ses nuits ?

sommeil bébé

Vous êtes épuisée de ces journées à rallonge et de ces nuits interrompues par votre petit bout de chou. Vous avez hâte qu’il fasse ses nuits et on vous comprend.Vous êtes épuisée de ces journées à rallonge et de ces nuits interrompues par votre petit bout de chou. Vous avez hâte qu’il fasse ses nuits et on vous comprend.Malheureusement, il n’y a pas de règle en la matière. Il fera ses nuits lorsqu’il sera prêt.

Mais pourquoi il ne dort pas toute la nuit ?

La principale raison de ses réveils en pleine nuit est son besoin d’assouvir un besoin vital : manger ! Souvenez-vous du confort dont il bénéficiait lorsqu’il était bien au chaud dans votre ventre, relié à vous par le cordon ombilical qui lui apportait nourriture à la demande. Alors évidemment, maintenant, il doit réclamer pour se nourrir. De jour comme de nuit.Jusqu’à 3 mois, il ne fait aucune différence entre le jour et la nuit, à votre grand désespoir. Son horloge biologique n’est pas encore mature. C’est la régularité dans ses repas, ses réveils, son mode de vie (crèche, départ et retour des parents), la variation de lumière, le calme de la nuit et l’agitation du jour, qui permettront à votre enfant de trouver le bon rythme.Mais gardez à l’esprit qu’une nuit pour un bébé est de 6 heures et non 12 heures. Ne vous attendez plus à faire des grasses mat’. Fini le temps de l’insouciance !

Il faut savoir qu’un bébé se réveille de nombreuses fois la nuit, sans pour autant vous alerter à chaque fois. Un bébé de 3 mois par exemple, peut se réveiller jusqu’à 8 fois. Si vous avez évité de l’endormir à chaque pleur avec une berceuse dans vos bras, bébé jouera tranquillement avec son doudou ou sa couverture, puis se rendormira tout seul. Il ne pleurera que pour réclamer ses biberons.

Il lui faut du temps pour s’adapter à son nouvel environnement

Après 9 mois passés dans votre ventre, votre nourrisson doit s’adapter à un nouveau rythme, de nouvelles voix, une nouvelle ambiance. Laissez-lui le temps de s’adapter. Il s’adaptera plus vite s’il se sent en sécurité. Rassurez-le, créez-lui un cadre serein, avec une routine qui le cadrera. Ce cadre réconfortant, tant qu’à faire, sera établit dans sa propre chambre, avec des couleurs apaisantes, des doudous pour l’entourer. Encadré par un rituel, il s’endormira seul et sereinement.

Vers quel âge, son besoin de biberon diminue ?

Ce n’est que vers 8 semaines, ou le cap des 5 kilos, qu’il est est capable de dormir 6 heures d’affilées sans réclamer son biberon. Il a atteint un poids qui lui permet d’avoir des réserves suffisantes pour tenir un peu. Il est également plus enclin à patienter le temps que le biberon chauffe. La dictature s’estompe peu à peu.Si bébé arrive à trouver un rythme de 4 à 5 biberons par jour et que chaque repas contient au moins 150ml de lait, il aura davantage de chance de faire ses nuits.

Un bébé nourri au sein fera-t-il ses nuits plus tard que les autres ?

Certains bébés continuent à se réveiller la nuit pour téter même si leur horloge biologique est mature. Mais il est vrai que le lait maternel se digère plus vite que le lait maternisé et que les quantités avalées sont plus faibles.

Bien souvent, la nuit, il pourrait se rendormir tout seul sans tétée, mais la chaleur du sein est devenue une habitude. Alors lorsque l’allaitement ne sera plus exclusif, et qu’il aura des biberons la nuit, il sera intéressant de créer une petite distance entre la mère et le bébé. Papa pourrait donner le biberon. Ou encore, maman pourrait attendre un peu, qu’il réclame vraiment fort, avant d’aller le voir.

Petits conseils pour aider bébé à faire ses nuits

  • Créez une ambiance différente pour les siestes en journée (porte ouverte, bruit ambiant, lumière du jour) et les nuits.
  • Adaptez votre sommeil à celui de votre bébé. Au besoin faites des petites siestes pour récupérer.
  • Construisez un rituel autour du coucher pour qu’il identifie bien le moment où il va devoir dormir pour toute la nuit : un bain, un massage, ambiance feutrée, petite berceuse, gros câlin, on ferme les rideaux et petit bisou pour dire bonne nuit. Votre bébé a besoin de routine et de repères.
  • Ne le laissez pas pleurer la nuit. Il a juste besoin de vous. Un bébé ne dort bien que s’il se sent en sécurité. Mais ne le prenez pas dans vos bras systématiquement pour le réconforter.
  • Ne le couchez pas plus tard sous prétexte qu’il se réveille tôt. Il se réveillera à la même heure et en plus, vous lui aurez enlevé des précieuses heures de sommeil réparateur. Et c’est lors de son sommeil que bébé se développe.
  • Apprenez-lui à s’endormir sans vous, et non dans vos bras. Ainsi, lorsqu’il se réveillera dans la nuit, il réussira à se rendormir aussi tout seul.

Un matin, vous serez réveillée par la lumière du jour à travers les rideaux et non par ses pleurs. Mais la panique ! Vous allez courir dans sa chambre pour vérifier s’il respire encore. Et là, vous regarderez votre petite merveille en train de dormir à poings fermés. Et là, un énorme sourire s’installera sur votre visage. Il commence à faire ses nuits et vous, vous pourrez enfin récupérer de ces premiers mois épuisants.