Comment accompagner son bébé dans son développement psychomoteur ?

Dès la naissance, le bébé est doté d’un certain nombre de réflexes dits archaïques. Ce sont des mouvements involontaires et automatiques. Après quelques semaines, il commence à avoir des mouvements volontaires, mais il a besoin d’être accompagné afin de développer une plus grande autonomie. Il est de la responsabilité des parents d’aider leur bout de chou dans son développement moteur. Comment y parvenir, et par quels moyens ? Nous vous proposons quelques idées qui pourraient vous être utiles.

Développement psychomoteur du bébé

Pour accompagner votre enfant dans son développement, il est important de suivre les différentes étapes de son évolution afin d’adapter son environnement à sa progression. Et pour ce faire, le matériel Montessori peut vous être d’une grande utilité.

Lire également : Ouvrir une maison d'assistantes maternelles (MAM)

Suivre les étapes d’évolution de l’enfant

La motricité fine fait référence aux différentes fonctions aidant au contrôle des mouvements chez le nouveau-né. Contrairement à la motricité globale qui, quant à elle, interviendra pour le développement de l’équilibre et la coordination de tous les grands muscles, celle-ci réunit :

  • La motricité oculaire ;
  • La motricité oculo-manuelle ;
  • La motricité faciale.

En tant que parent, il est important de suivre l’enfant durant toutes les étapes de développement de sa motricité fine. Bien que chaque enfant évolue à un rythme propre à lui, il existe toutefois des repères que vous pourrez suivre.

A lire également : La démarche zéro déchet avec bébé

En effet, lorsque le bébé atteint les trois mois, il a la préhension du contact. Cette préhension reste involontaire jusqu’à ses cinq mois. À partir de six mois, l’enfant développe la prise palmaire qui reste involontaire. Entre sept et huit mois, la prise palmaire devient volontaire. Lorsque l’enfant a dix mois, on peut échanger des objets avec lui. De onze à vingt mois, il peut déjà jouer avec un jouet d’éveil en bois. Pour une progression harmonieuse, vous pouvez opter par exemple pour le matériel Montessori. Il s’agit d’une « méthode complète » d’éducation qui se base sur l’environnement de l’enfant. Sa méthode vise essentiellement à rendre l’enfant libre et autonome pour qu’il puisse faire ses propres apprentissages selon son rythme.

Le matériel Montessori est assez réconfortant et enchante agréablement les enfants. Ces avantages sont multiples. De façon pratique, il aide l’enfant à développer la concentration, la persévérance, la curiosité et l’esprit d’initiative. Par ailleurs, c’est une technique qui vise à développer la sérénité et l’ordre chez l’enfant.

Créer un environnement favorable et sécurisé

Pour aider votre enfant durant cette phase de sa vie, il est important de bien adapter l’environnement dans lequel il évolue à son âge. En effet, selon l’âge de l’enfant, il ne peut plus dormir dans un lit à barreaux. En l’espèce, un lit évolutif en bois est beaucoup plus recommandé.

Le lit évolutif pour bébé en bois est un lit extensible qui a l’avantage d’être utilisé de la naissance jusqu’à la petite enfance. Grâce au lit évolutif en bois, l’enfant bénéficie d’un confort et de sécurité. Il s’adapte en tenant compte de la taille et du poids de votre bébé.

Puisqu’il évolue en même temps que votre enfant, le lit évolutif pour bébé présente de nombreux avantages. Il est parfaitement économique, sécuritaire et rassurant pour les parents.

vous pourriez aussi aimer