Comment reconnaitre un surdoué ?

Les maux dont l’homme peut souffrir sont de divers ordres. Il y a les maux qui se remarquent du point de vue de la physique. Il y en a aussi qui ne sont pas remarquables. D’autres sont difficiles à remarquer excepté les experts qui s’y connaissent. C’est ce qui se passe par exemple quand on est en présence d’un surdoué. Comment peut-on arriver à le reconnaitre ? C’est la question à laquelle cet article répond.

Observer son sens de curiosité

Une personne devient surdouée suite à un surfonctionnement au niveau de son système nerveux. C’est ce dérèglement qui fait qu’on traite souvent ces personnes d’anormales. Cela se justifie parce que tout ce qu’ils font ne correspond en rien à ce qui doit être fait normalement. C’est en réalité des gens qu’il faut canaliser à tout prix. Quand ces personnes ne sont pas aussitôt prises en charge, ce mal moins grave peut s’empirer et dégénérer en maladie mentale grave.

A lire également : 3 bonnes raisons de choisir les nounous à domicile

C’est la raison pour laquelle, quand on soupçonne quelqu’un de ce trouble, il faut commencer par l’observer. Dans cette observation, son sens de curiosité est à privilégier. Les surdoués sont trop curieux. C’est l’excès de curiosité qui les distingue des autres. Ils veulent tout savoir ; même ce qui ne relève pas de leur compétence. Ce sont des gens qui cherchent à comprendre tout ce qu’ils voient ou entendent. Ils pensent plus loin que les autres. A les entendre parler, on les élève à un rang supérieur qui ne convient pas à leur âge. Dans les discussions, ils sont souvent les seuls à avoir la langue bien affilée pour parler à la moindre incartade. Ils interviennent soit pour rectifier un propos soit pour l’expliquer davantage.

Vérifier son goût à la lecture

Il s’agit ici d’un autre aspect de la curiosité à relever. La curiosité qui caractérise les surdoués est justement ce qui les pousse à ne pas se donner de temps de divertissement. Ce sont des gens qui lisent tout le temps. Ils sont très attachés à toute sorte de lecture. Il peut s’agir de livres numériques ou en version papier, ou des romans, ou encore des livres de sciences. Bref, ils sont pour la plupart du temps investi dans la culture générale. Les surdoués dans la quête de plus de savoir, ne sont pas fatigués de toucher du doigt tout ce qu’ils perçoivent comme écrit. Non seulement ils les touchent, mais ils ne manquent pas aussi de vouloir mieux les comprendre.

A voir aussi : Premier enfant : comment calmer vos inquiétudes ?

Habituellement, ces genres de personnes ne se donnent pas d’autres distractions autres que les lectures, les documentaires, les recherches de tous ordres. Jamais ils ne sont oisifs. Instinctivement, ils sont dérangés en eux-mêmes quand ils ne font rien. C’est une forme d’obsession qu’on note à leur niveau pour tout ce qui concerne l’intellectualité. Même quand c’est un enfant, il se distrait rarement avec les jeux et les jouets comme le font ses semblables.

Faire une comparaison avec sa génération

Il s’agit ici d’un critère très déterminant pour reconnaitre les surdoués. En principe, les parents de ce dernier ne doivent pas avoir de peine à reconnaitre ce trouble au niveau de l’enfant. Même quand c’est un adulte, son entourage ne doit pas avoir de difficulté à détecter si l’intéressé est surdoué ou non. On ne nait pas surdoué, mais peut-être intelligent. C’est dans les études et les recherches qu’on devient surdoué. Pour cela, celui qui veut reconnaitre un surdoué, doit comparer sa vie présente à sa vie passée. Mieux il peut comparer l’enfance de ce dernier à son étape actuelle. Quand le changement est pointu, alors il n’y a plus de doute que ce soit un surdoué. A ce changement prononcé, il faut ajouter les caractéristiques énumérées plus haut et la certitude sera à son comble. Une fois que ces aspects sont clairs alors le sujet en étude est d’office un surdoué.

L’autre possibilité est une comparaison du sujet avec les personnes de sa génération. Souvent un seul contact ne suffit pas pour reconnaitre un surdoué. C’est dire qu’il sera difficile pour un nonexpert de détecter une personne surdouée déjà au premier contact.

vous pourriez aussi aimer