10 conseils pour aider votre enfant à mieux dormir

La nuit est une occasion de dormir pour se remettre de la fatigue accumulée au cours de la journée. Dans la plupart des cas, certains enfants ont du mal à aller au lit et le moment du coucher peut s’avérer parfois pénible. Votre fils se retrouve-t-il dans une pareille situation ? Avez-vous tout essayé, mais aucune solution ne semble marcher ? Voici 10 conseils pratiques pour vous aider.

  1. Choisir un matelas adapté

Le matelas ecologique ou bio est une première astuce à envisager pour aider votre enfant à mieux dormir. Il est disponible dans de nombreuses boutiques en ligne et proposé sous différents modèles : en mousse, à ressorts ou en latex. Cependant, le plus important est de choisir un lit écologique qui soit assez résistant et surtout confortable pour votre enfant.

A lire également : Goûter d’anniversaire enfant avec la Reine des Neiges

  1. Éviter la consommation des sodas en soirée

La plupart des sodas contiennent une quantité importante de sucre et parfois de la caféine. Une consommation abusive de ces boissons est susceptible d’empêcher votre enfant de trouver rapidement le sommeil. Pour les occasions spéciales comme les anniversaires, il est préférable d’opter pour des sodas qui ne renferment pas de la caféine. À défaut, optez pour la consommation d’eau.

  1. Prendre le dîner à une heure adéquate

Un repas pris à une heure tardive influe négativement sur la qualité du sommeil de votre enfant. Pour cela, il est préférable de prendre le dîner assez tôt, idéalement autour de 19 heures. Toutefois, vous ne devez pas excéder 20 heures. Par ailleurs, vous devez donner priorité aux repas légers pour le dîner afin d’aider votre enfant à mieux dormir.

Lire également : Préparer le sommeil d'un enfant, que faut-il prévoir ?

  1. Lire une histoire avant le coucher

La lecture est également un moyen efficace pour favoriser un sommeil de qualité. Pour ce faire, couchez votre enfant un moment avant l’heure de dormir. Ensuite, éteignez les lampes halogènes de sa chambre afin d’avoir une ambiance propice à la relaxation. Proposez-lui de choisir une histoire et lisez-lui quelques pages. Vous pouvez également lui raconter une histoire inspirante. Cela le rassure et l’aide à s’endormir.

  1. Maintenir une bonne température dans sa chambre

La température ambiante de la chambre de votre enfant est très importante pour l’aider à bien dormir la nuit. Idéalement, elle peut être comprise entre 18°C et 20°C. Au besoin, vous avez la possibilité d’opter pour un humidificateur d’air pour maintenir la bonne température dans la chambre de votre enfant.

  1. Mettre sur pied un rituel du coucher

C’est une astuce simple et personnelle qu’il appartient à chaque parent de créer et d’adapter à son enfant. Avant son coucher, vous pouvez opter par exemple pour un câlin, de la musique douce ou une histoire pour les plus grands. Voilà autant d’idées ingénieuses qui permettront à votre enfant de dormir de manière apaisée une fois le moment venu.

  1. Respecter l’heure de la sieste

La plupart des parents ont tendance à croire que faire la sieste en journée peut empêcher l’enfant de dormir pendant la nuit. C’est une réflexion assez erronée. En effet, la sieste permet à l’enfant de trouver son rythme de sommeil et l’aide donc à s’endormir paisiblement la nuit. Toutefois, vous n’êtes pas tenu d’en faire une obligation.

  1. Recourir à la phytothérapie

Il s’agit des recettes de grand-mère à base de plantes qui sont connues pour améliorer le sommeil des enfants. Si vous optez pour ce type de thérapie, il est indispensable de donner des infusions indiquées à votre enfant. Au pire des cas, renseignez-vous avant si vous avez des doutes. À toutes fins utiles, certaines recettes disponibles sur internet peuvent être explorées.

  1. Repérer certains éléments perturbateurs du sommeil

Chaque enfant est sensible à différents éléments perturbateurs susceptibles d’avoir une influence négative sur la qualité de son sommeil. Il s’agit par exemple de certains bruits entendus pendant la nuit et qui peuvent le réveiller fréquemment. Il vous revient donc d’être assez attentifs et d’identifier tous ces éléments perturbateurs à éliminer afin que votre enfant dorme en toute tranquillité.

  1. Parler avec le pédiatre de l’enfant

Si les nuits courtes et de mauvaise qualité de votre enfant durent trop longtemps, vous pouvez aussi en parler avec son pédiatre. Il vous conseillera la méthode appropriée si aucune des astuces précédentes ne semble efficace. Pour finir, si votre enfant est âgé, vous pouvez également consulter un psychologue.

vous pourriez aussi aimer