Les motifs qui nous poussent à faire un test adn

MT : Test adn fiable : Confier son projet à un laboratoire

MD : Test adn fiable : Pour effectuer un test, il est possible de faire une commande en ligne pour plus d’intimité !

A découvrir également : Comment réussir sa vie professionnelle quand on est nouvelle maman ?

Plusieurs raisons peuvent pousser un individu à faire un test ADN. Il peut résulter d’un ordre judiciaire ou peut provenir d’une initiative personnelle. Voyons voir ici les motifs les plus fréquents pour des analyses adn.

Une recherche adn : Dans quelles circonstances ?

    A lire en complément : Comment les photos peuvent-elles renforcer le lien enfant/parent ?

  • La recherche adn pour des
    motifs personnels : Si vous avez des doutes sur
    l’identité du père de votre enfant, vous pouvez effectuer un
    test de paternité qui vous éclairera. Si vous êtes un enfant
    adopté, vous pouvez retracer votre arbre généalogique grâce à
    un test sur vos origines ethniques. L’analyse des empreintes
    génétiques
    peut vous apporter des réponses claires sur votre
    filiation.
  • Recourir à des tests à des
    fins juridiques : Durant un divorce, pour obtenir
    l’autorité parentale du père, les tribunaux demandent des
    preuves génétiques. Même si on voulait vous enlever la garde de
    votre enfant, procéder au test adn prouvera que vous avez bien un
    lien de parenté.
  • La recherche adn dans une
    affaire criminelle : Dans les affaires pénales, les
    données génétiques servent à inculper ou à prouver l’innocence
    d’une personne.

Connaître sa prédisposition à certaines maladies

L’ADN ne va pas seulement définir notre apparence physique ou encore notre lignée. En effet, il existe des tests qui permettent de déterminer le fonctionnement de notre organisme : Ces fragilités contre des maladies bien décelables chez certaines personnes !

En interprétant comme il se doit les résultats du test adn, il est donc possible de connaître vers quelles maladies génétiques on est susceptible de tomber : cancer du sein, trisomie, Alzheimer, Parkinson…

Bien évidemment, ces données ne sont pas absolues. Il est important de noter que l’état de santé d’une personne sera surtout fonction de son mode de vie et de l’environnement dans lequel elle vit !

Des kits de tests pour trouver son origine

Le test adn est un procédé de plus en plus tendance pour retracer ses origines et en savoir plus sur sa lignée maternelle et paternelle. Vous aurez le choix entre trois tests :

  • Le test ADN autosomal,
    analysant l’adn présent sur les chromosomes, à l’exception du
    chromosome Y ;
  • L’analyse du chromosome Y
    uniquement (celui transmit de père en fils) ;
  • L’analyse du chromosome X,
    aussi appelé ADN mitochondrial (celui qui se transmet de la mère à
    ses enfants).

Le résultat d’un test adn

Le test adn implique une étude des marqueurs génétiques de toutes les personnes concernées et du nombre exacte qu’elles se partagent entre elles ! Dans le cas d’un test de paternité, il est conseillé d’inclure les échantillons de la mère pour que l’établissement de la filiation soit plus tangible.

Nous préciserons que lors de la réception des échantillons par le laboratoire, il faut patienter jusqu’à 72h pour avoir les résultats. Dans le cadre d’un échantillon de salive, le délai est raccourci. Pour les échantillons types ongles, cheveux, sperme, les délais sont plus longs.

Il n’y a que deux résultats possible à l’issu des études des marqueurs génétiques :

  • Une inclusion :
    Informant que vos doutes sont bien fondés, avec une probabilité de
    résultats positifs à 99.99% ;
  • Une exclusion :
    Avec une probabilité de paternité quasi nulle de 0%.

Le déroulement d’un test adn

Afin d’effectuer des tests adn, il faut joindre un laboratoire agréé et surtout qualifié dans le domaine. En effet, tous les laboratoires doivent respecter la norme ISO 17025 pour garantir un test adn fiable.

Attention, avant d’entamer une analyse adn, il faut avoir l’autorisation de la personne concernée. Pour un mineur désirant retrouver son père biologique, il faut une autorisation parentale avant de prélever des échantillons. Dans le cadre d’une affaire judiciaire, c’est le juge qui donnera son aval avant de faire un test adn fiable.

Pour avoir un échantillon, le prélèvement de salive est le plus prisé. Il s’agit d’effectuer un frottis contre la paroi interne de la joue pour recueillir un échantillon de salive. C’est une technique indolore qui permet d’avoir des résultats fiables sur un éventuel lien de parenté.

Les limites éthiques et légales des tests adn

Bien que les tests ADN présentent de nombreux avantages, il faut souligner qu’ils ont aussi des limites sur le plan éthique et légal.

Tout d’abord, l’utilisation des résultats des tests ADN peut avoir un impact sur la vie privée et familiale. Dans certains cas, une personne peut découvrir qu’elle n’est pas biologiquement liée à ses parents ou à ses frères et sœurs, ce qui peut bouleverser son existence. Ces révélations peuvent aussi entraîner des conflits familiaux difficiles à gérer.

Du point de vue juridique, l’utilisation abusive de ces tests pourrait constituer une atteinte aux droits fondamentaux tels que la protection des données personnelles et le respect de la vie privée.

Pour éviter tout abus dans ce domaine, certains pays européens ont mis en place une législation encadrant strictement l’utilisation des tests ADN. En France, par exemple, l’article 16-11 du Code civil précise que « Toute personne a droit au respect de son corps ». Par conséquent, seules les personnes ayant donné leur consentement peuvent être soumises à un test ADN.

On retiendra que si les tests ADN représentent aujourd’hui un outil très adapté pour résoudre certains problèmes, notamment en termes de paternité ou maternité, l’aspect légal et éthique doit être pris en compte afin d’éviter toute dérive inacceptable, comme c’est déjà le cas dans certains pays où ces analyses sont pratiquées sans autorisation préalable ni contrôle judiciaire.

Les alternatives aux tests adn pour connaître ses origines familiales

Si les tests ADN sont très populaires pour connaître ses origines familiales, ils ne sont cependant pas la seule solution. Il existe d’autres alternatives qui peuvent s’avérer moins coûteuses et plus sûres sur le plan éthique.

La première alternative consiste à faire des recherches généalogiques grâce aux archives publiques ou privées. En France, par exemple, il y a différentes options qui s’offrent à nous afin de faire un choix éclairé. Il ne faut pas perdre de vue que la véritable richesse réside dans l’acceptation de soi et dans la tolérance envers autrui, quelles que soient ses origines.

vous pourriez aussi aimer