Un sevrage en douceur avec la tétine ou le pouce

Des problèmes peuvent être notés sur la dentition d’un grand enfant qui suce le pouce ou la tétine. La posture des dents peut en effet être affectée par ce geste qui peut vite devenir une habitude. Il existe pourtant quelques astuces qui peuvent permettre un sevrage en douceur qui n’impactera pas la position des dents de l’enfant.

Le pouce ou la tétine ne doivent pas être laissés longtemps dans la bouche

Quand un enfant commence à grandir et avant la poussée de ses dents de lait, il a l’habitude de sucer lorsqu’il mange ses premiers aliments. Ce qui devient une habitude qui peut rassurer l’enfant. C’est d’ailleurs ce qui justifie le fait que certains parents ont l’habitude de donner une tétine à leur enfant pour le calmer.
Il y a également un bon nombre de bébés qui mettent instinctivement leur pouce dans leur bouche. Même s’il s’agit de moyens pour calmer un enfant, les parents doivent prendre garde à la durée de succion du pouce ou de la tétine. En effet, selon le Dr Richard, chirurgien-dentiste, la présence du pouce ou de la tétine dans la bouche peut entraîner un déplacement de la mâchoire du bas vers l’arrière.
Il peut en même temps être noté un déplacement du centre de gravité de leur corps vers l’avant.

Lire également : Quand initier votre enfant aux robots et à la programmation ?

Un arrêt de toutes les succions à l’arrivée des dents de lait

Pour éviter les problèmes sur la dentition de l’enfant, ce dernier ne doit plus sucer une tétine, son doigt et même le biberon, à l’âge de 2 à 3 ans. C’est souvent la période notée pour l’arrivée des dents de lait. L’enfant peut trouver difficile de devoir se séparer de sa tétine, ou de son habitude de sucer le pouce.


Il revient ainsi au parent de lui faire savoir que le pouce ou la tétine peuvent avoir des conséquences sur sa dentition. Dans le cas d’un enfant atteint de béance dentaire, le chirurgien-dentiste conseille aux parents de se servir d’un petit papier qu’ils placeront entre leurs propres dents de devant.

A lire également : Comment choisir un collège de qualité pour vos enfants ?

Ils pourront ensuite dire à l’enfant de faire de même. Ce dernier n’arrivera pas à réussir l’exercice à cause de la malformation de ses dents. Les parents pourront ainsi conseiller à l’enfant d’arrêter la tétine ou de sucer son pouce pour pouvoir réussir l’exercice.

En faisant de temps en temps mastiquer des pommes, des carottes ou des pommes de terre cuites à un enfant, ce dernier n’aura plus envie de sucer son pouce ou une tétine. Le parent peut tremper ces aliments dans de la crème, et proposer à l’enfant de mâchouiller en se servant de ses dents de gauche et de droite.

vous pourriez aussi aimer