Que signifient les cauchemars d’enfant ?

Les cauchemars d’enfant peuvent être si intenses que l’on s’en rappelle parfois encore à l’âge adulte. Ces cauchemars fréquents apparaissent généralement vers l’âge de deux ou trois ans et peuvent revenir régulièrement jusqu’à environ dix ans. Après dix ans, les cauchemars s’espacent et ne sont plus considérés comme des “cauchemars d’enfant”. Pourquoi ces rêves apparaissent-ils ? Sont-ils utiles au développement de l’enfant ? Et comment interpréter un rêve d’enfant ?

Par quoi les cauchemars d’enfant sont-il causés ?

Il est autant difficile d’interpréter les rêves d’enfants qu’il l’est d’identifier les causes exactes d’un cauchemar. Les déclencheurs peuvent être variés. Voici les causes les plus répandues:

A découvrir également : Comment choisir son calendrier photo ?

  • Le manque de sommeil et la fatigue
  • L’anxiété et le stress
  • Les sentiments de peur et d’insécurité auxquels l’enfant a fait face dans le journée
  • Les tensions extérieures ressenties par l’enfant
  • Une information non comprise par l’enfant
  • Un changement dans la routine de l’enfant
  • Un événement marquant survenu dans l’entourage de l’enfant

interpretation rêves d'enfantLes cauchemars sont-ils utiles au bien être général de l’enfant ?

Les rêves d’enfant permettent bien souvent de revivre un sentiment agréable ou de clore un événement désagréable survenu dans la vie réelle. Les cauchemars d’enfant correspondent à des événements stressants que l’enfant aurait besoin d’évacuer. Par exemple s’il ressent une animosité contre son papa qui l’aurait grondé, l’enfant peut rêver que ce dernier se fait piquer par une grosse araignée ou qu’il se fait mordre par un loup. Chez les enfants, les cauchemars sont donc utiles dans le sens où ils permettent d’expulser une peur ou une angoisse.

Quelle attitude adopter face à un cauchemar d’enfant ?

L’important est de rassurer votre enfant. Il ne sert à rien de tenter d’interpréter son rêve. Les enfants ont beaucoup de mal à faire la différence entre le monde des rêves et la réalité, dans le cas d’un cauchemar il est donc nécessaire de lui montrer que vous êtes là, que vous l’aimez, que vous le protégez et que ce rêve n’est pas réel. Prenez-le au sérieux et demandez-lui de vous raconter son mauvais rêve.

Lire également : Soutien scolaire : ce que préfèrent les adolescents

À ne pas faire : évitez de vous énerver contre votre enfant parce qu’il trouble votre propre sommeil. Essayez de le comprendre, de le consoler, de vous mettre à sa place.

consoler enfant cauchemarQue faut-il faire si mon enfant fait toujours le même cauchemar

Attention : si votre enfant fait le même cauchemar récurrent toutes les nuits, c’est sans doute que les rêves ne suffisent pas à le débarrasser de ses inquiétudes. S’il se met à appréhender le moment du coucher, il faudra prendre son blocage plus au sérieux et envisager de creuser plus loin pour tenter d’interpréter son rêve afin de comprendre l’angoisse qui est à l’origine de son trouble. Si vos efforts sont vains et que le problème persiste, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un psychiatre qui pourra aider votre enfant à dénouer le problème qui l’encombre.

vous pourriez aussi aimer