Bonbons d’antan: top 3 des meilleurs produits

Le Délice Cacahuète

Qui a dit que les confiseries d’antan n’étaient pas à la pointe de la modernité ? Avec son Délice Cacahuète, la maison Kubli crée la surprise en 1960. Regardez plutôt… Une grande cacahuète entière, plus vraie que nature, qui n’est autre qu’un bonbon particulièrement gourmand. Sous une coque de sucre et de cacahuète pilée se cache un feuilleté au croustillant irrésistible sous la dent. À l’œil, l’illusion est parfaite. Quant au goût… une merveille de douceur, aux saveurs originales et inédites pour l’époque. Sucre cuit, caramel et cacahuète se mêlent dans un accord harmonieux et addictif. La qualité des ingrédients et le savoir-faire artisanal se retrouvent dans une confiserie qui fait le bonheur des gourmands entre 1960 et 1970. Derrière le goût riche et intense, 13 % d’arachides venues d’Argentine donnent du corps à la recette. Aujourd’hui, c’est à votre tour de craquer pour la plus croustillante des cacahuètes, parmi la gamme de bonbons d’antan, tous plus savoureux les uns que les autres.

Les Chuques du Nord

Cap vers le nord de la France et ses merveilles sucrées. Cette région de France est particulièrement généreuse en créations gourmandes inspirées. La confiserie du jour vous ramène ainsi plus d’un siècle en arrière. Nous sommes en 1887, dans la ville de Douai, et vous découvrez un joli bonbon emballé dans une papillote aux rayures rouges et blanches. À l’intérieur, se cache le Chuque du Nord, imaginé par le talentueux Victor Piteau. Son inspiration ? Le petit plaisir du quotidien : le café à la chicorée. La boisson chaude se fait gourmande, versée sur un caramel. Résultat ? Les saveurs réconfortantes et intenses du café s’accordent parfaitement au sucre cuit et lacté du caramel. Le bonbon tendre obtenu s’entoure d’une coque de caramel dur, pour un contraste de textures idéal. À la dégustation, caramel et café tourbillonnent et s’entremêlent parfaitement. La Chuque du Nord représente idéalement la générosité de cette région créative et friande de confiseries. En boîte ou en sachet, retrouvez le charme intemporel des Chuques dans leur belle robe rayée, qui portent fièrement les couleurs rouge et blanche de la ville de Lille.

Lire également : Comment bien choisir votre photographe de naissance ?

Le berlingot de Carpentras

Parmi tous les bonbons d’antan, un nom vient souvent tout naturellement à la bouche. Le berlingot. Plusieurs régions de France se partagent aujourd’hui la naissance et la recette de cette confiserie incontournable. C’est en Provence, dans la belle ville de Carpentras, que serait né l’un des tous premiers berlingots, et parmi les plus anciens bonbons de France. L’un des pâtissiers du pape Clément V, résidant à Carpentras en 1310, aurait créé le premier cette divine confiserie. Depuis, on attribue plutôt au pâtissier confiseur François-Pascal Long en 1844 la véritable recette du berlingot, telle qu’on la connait. Présenté sous sa forme traditionnelle pyramidale, le berlingot de Carpentras est strié de blanc. Ce joli détail en sucre contraste avec les couleurs variées qui donnent tout leur charme à ces bonbons fruités. Sous cette apparente simplicité, tout un savoir-faire en cinq étapes pour parvenir au résultat parfait. L’ingrédient de base n’est autre que le sirop de sucre qui servait à faire les fruits confits. Toute une gourmandise, déjà riche des saveurs et des arômes des fruits provençaux. Une fois cuit et recuit, ce sirop se fait pâte de sucre, puis ruban nacré. Un régal pour les yeux avant de l’être pour les papilles !

A lire également : Combien cela coûte-t-il d'avoir une nounou non déclarée ?

vous pourriez aussi aimer