Comment soulager une poussée dentaire d’un nourrisson ?

Les premières dents de bébé apparaissent entre quatre et sept mois. Certains passent cette épreuve tranquillement tandis que d’autres sont confrontés à des symptômes comme l’inflammation des gencives, un manque d’appétit, de la fièvre, des vomissements voire de la diarrhée. Ces problèmes entraînent des réveils nocturnes et favorisent une agressivité inhabituelle. Dans ce contexte, il est important de soulager l’enfant. Diverses méthodes sont possibles.

Soulager la douleur : le paracétamol continue à faire ses preuves

Réputé pour ses propriétés antalgiques et antipyrétiques, le paracétamol soulage la douleur et abaisse la température. Les laboratoires pharmaceutiques proposent plusieurs formules, les sirops et les suppositoires sont bien adaptés aux nourrissons. Il est essentiel de respecter le dosage indiqué par le médecin ou le pharmacien. Grâce à ce médicament, bébé ne sera plus gêné par la douleur et il dormira mieux.

A voir aussi : Comment accompagner son bébé dans son développement psychomoteur ?

Masser les gencives avec un baume gingival

Masser les gencives avec un doigt favorise la circulation sanguine et soulage les douleurs. Avant de le faire, bien se laver les mains est primordial. Par ailleurs, il faut procéder délicatement et éviter les massages trop énergiques. Se servir d’une brosse à dents souple est aussi efficace. Certains produits à base de plantes sont reconnus pour leur propriété apaisante et facilitant la poussée dentaire.

Passer ses nerfs sur un anneau de dentition

Pendant cette période, bébé aime mâchouiller tout ce qui se passe à portée de ses petites mains. Les jouets et les peluches figurent parmi ses victimes préférées. En plus de le calmer, un anneau de dentition favorise également la percée dentaire. Pour améliorer son efficacité, on le range dans le réfrigérateur après l’avoir soigneusement lavé. Plusieurs articles sont disponibles sur le marché. Il est important de privilégier les gammes naturelles comme Sophie la girafe. Par contre, les anneaux contenant du liquide sont à éviter.

Lire également : Les bons gestes pour coucher bébé en toute sécurité

Quand l’enfant est un peu plus grand, on peut lui donner du pain ou de la biscotte. Afin de mieux lutter contre les caries, les objets sucrés restent proscrits.

Favoriser la relaxation de bébé

La douleur et l’irritation de ses gencives rendent l’enfant très agressif. Pour l’aider à se relaxer, on peut lui prodiguer un massage en utilisant une huile apaisante adaptée à la fragilité de sa peau. Un bain tiède aura un effet similaire. On multiplie aussi les marques d’affection comme les câlins, les sourires, les encouragements ainsi que les jeux d’éveils. Se concentrer sur autre chose lui permettra de surmonter cette étape difficile.

Consulter un pédiatre

Une température trop élevée, c’est-à-dire supérieure à 40°C constitue un risque pour l’enfant. On doit l’emmener rapidement chez un médecin si cela se produit afin d’éviter une crise convulsive. Une diarrhée aiguë nécessite aussi une prise en charge appropriée et requiert une attention constante. Une perte de poids rapide favoriserait les complications.

Garder son calme et surveiller l’attitude de bébé

La poussée dentaire reste une étape comme les autres, il est important de rester calme et de ne pas paniquer. Néanmoins, il faut rester vigilant. Quand l’enfant s’affaiblit, refuse de manger ou ne joue plus, voir un docteur est nécessaire.

vous pourriez aussi aimer