Les différentes techniques que vous pouvez utiliser à la roulette

Jouer au casino en ligne pourrait être un passe-temps intéressant afin de s’évader de la routine quotidienne. La roulette fait partie des jeux classiques qui attirent le plus de monde dans les casinos. Initialement, la roulette a vu le jour au 17ème siècle en France.

Nous allons voir maintenant qu’il existe plusieurs techniques pour jouer efficacement à la roulette.

Lire également : Connaissez-vous les règles du Blackjack ?

La montante d’Alembert

Il s’agit d’une méthode assez simple. Le principe est de placer d’abord une mise unitaire avec une unité qui fera l’office de base. Si celle-ci est gagnante, le second pari sera aussi avec une seule unité.

A lire en complément : Pourquoi j'ai choisi d'être médecin ?

Par contre, si elle est perdante, il faudra rajouter une deuxième unité pour le prochain pari. Si le second pari est gagnant, le prochain pourrait être descendu à un pari unitaire avec une unité. En revanche, si le pari est perdant, il faudra rajouter une autre unité et ainsi de suite.

La montante Hollandaise

Cette technique consiste à chercher une parité entre les couleurs rouge et noir. En effet, les coups perdus seront récupérés à partir d’une augmentation de mise d’une unité sur chaque prochain coup.

Lorsque la parité est atteinte, le mieux est de recommencer à zéro afin de diminuer les risques de perdre les coups déjà gagnés.

La méthode Zographos

Ici, le joueur n’est pas obligé d’augmenter la mise pour chaque coup successif. Cette technique se joue en 24 coups divisés en huit séquences de trois coups.

La première séquence consiste à observer la succession et l’emplacement des couleurs rouge et noir. Les suivantes consistent à reproduire le schéma de la séquence précédente.

Il faut miser sur la couleur dominante, et ainsi de suite jusqu’aux 24 coups. Lorsque les 24 coups seront expirés, il suffit juste de recommencer à 0 mais toujours avec la première séquence d’observation.

Certains joueurs pourront être tentés d’augmenter leurs gains et de rajouter une unité de mise à chaque séquence. Ce qui n’est pas recommandé car cette stratégie pourrait être dangereuse.

Le système de Wells

C’est une technique qui consiste à utiliser un tableau de 9 mises. La première mise, appelée mise ventrale comporte 5 unités. Le joueur diminue la mise d’une unité au fur et à mesure qu’il gagne.

Il devra augmenter d’une unité à chaque fois qu’il perd, en ne dépassant jamais les 9 unités de mise. Lorsque les mises aux extrémités du tableau (1 ou 9) seront atteintes, il est préférable de recommencer du début afin de ne pas tout perdre.

C’est un système facile à contrôler même s’il y a plusieurs joueurs en ligne. Quant au choix du casino en ligne, casino777 est actuellement l’une des meilleures plateformes. Non seulement, le jeu y est sécurisé, mais les utilisateurs peuvent également jouer sans téléchargement.

La méthode Fibonacci

Cette stratégie de roulette s’inspire de la fameuse « Suite de Fibonacci« , une suite mathématique se présentant de cette façon : 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, 233, 377, 610, 987, …

Chaque chiffre représente les unités de la mise pour un coup et est la somme des deux chiffres qui le précèdent. La partie commence alors avec une unité de mise qui est représentée par le chiffre 1. Si ce coup gagne, la partie recommence avec ce premier chiffre.

Par contre, si le joueur perd, il faut rajouter un chiffre de la suite. Ceci donne une mise de 2 unités pour le prochain coup, et ainsi de suite jusqu’à ce que le coup soit gagnant. Dans ce cas, les deux chiffres précédents devront être supprimés.

La méthode Labouchère

La méthode Labouchère se rapproche de la méthode Fibonacci mais en plus dangereuse, car il est très facile d’accumuler d’énorme perte en seulement quelques coups.

En effet, le système de séquence est basé sur une règle mathématique. Le joueur doit choisir une suite de chiffres croissants et additionner les extrémités pour avoir la première mise.

Si le coup est gagné, le premier et le deuxième chiffre de la séquence doivent être supprimés pour ensuite mettre une nouvelle mise en fonction des nouvelles extrémités qui apparaissent.

Si le coup est perdu, il faudra alors rajouter la somme des extrémités à la fin de la séquence. Ce qui donne une nouvelle fin à la séquence.

La Martingale

Cette technique est la plus célèbre de toutes. Le principe est de placer d’abord une mise unitaire avec une unité qui sera office de base comme dans la montante d’Alembert.

Si votre coup est gagnant, il ne faudra rien changer et continuer sur cette mise. En revanche, si le coup est perdant, il faudra doubler la mise et ce jusqu’à ce que le coup soit gagnant.

Aussi connue que dangereuse, cette technique peut mener à un déficit de 127 unités de mise en seulement sept coups, si le septième coup a été perdant comme les précédents. Pourtant, le potentiel de gain à la fin de la partie est assez faible par rapport aux autres techniques.

vous pourriez aussi aimer