Rentrée en seconde : quelle orientation choisir ?

Depuis la mise en place de la réforme du bac 2021, les séries (bac S, ES, L) ne sont plus d’actualité. Le seul moyen permettant aux élèves d’orienter leur parcours consiste à choisir dès la rentrée en seconde, des spécialités qui conviennent à leurs ambitions, leurs aptitudes et carrières envisagées. Il s’agit en effet d’un choix déterminant pour le cursus de l’apprenant. Il n’est cependant pas toujours facile pour ce dernier de sélectionner les enseignements qui conviennent véritablement à son profil. Comment aider vos enfants à bien s’orienter dès la rentrée en seconde ?

Rentrée en seconde : comment déterminer la bonne orientation ?

Depuis quelques années, les élèves en classe de seconde doivent choisir une orientation pour personnaliser leur parcours. Le but de cette réforme consiste à offrir plus de liberté aux apprenants en leur donnant la chance de sélectionner des spécialités en accord avec leur profil. C’est d’autant plus important pour eux, car ce choix est déterminant pour les études supérieures auxquelles ils peuvent prétendre et par conséquent, pour leur future carrière.

A lire aussi : Combien coûte une table extensible 14 personnes ?

Il est donc primordial de prendre les bonnes décisions. Un accompagnement se révèle particulièrement utile pour y parvenir. Si vous souhaitez allez plus vite, demandez conseil pour votre orientation scolaire (ou celle de vos enfants) auprès des spécialistes expérimentés en la matière. Ils aident l’élève à trouver sa voie à travers des tests de personnalité et cartographie de compétences qui lui permettent de mieux se connaître et de découvrir ses points forts.

Quel que soit votre choix, sachez que pour aider vos enfants dans leur éducation et particulièrement à mieux s’orienter, vous devez prendre en compte et analyser plusieurs paramètres. En premier lieu, leur projet d’orientation professionnelle est un bon indicateur. Quel métier souhaitent-ils exercer ? Quelles études supérieures désirent-ils poursuivre ? Ils doivent en effet sélectionner des spécialités qui sont en harmonie avec leur projet.

A découvrir également : Quels sont les critères d'une bonne éducation ?

Il faut par ailleurs que l’élève soit apte ou prédisposé à exceller dans les spécialités choisies. Il faut dès lors que ses ambitions professionnelles soient en accord avec ses capacités ou son niveau scolaire. Les notes sont décisives pour son orientation. Le conseil de classe peut donner un avis défavorable si l’apprenant accumule de mauvaises notes dans les matières de base des études qu’il vise. Cela ne veut cependant pas dire qu’il ne faut pas prendre en compte ses envies. Bien au contraire ! Il doit simplement s’assurer d’avoir le niveau requis pour se permettre l’orientation de ses rêves. Si besoin est, il peut suivre un stage de remise à niveau.

choisir orientation pour la rentrée en seconde

Orientation scolaire en seconde : quelles spécialités choisir ?

Le choix des enseignements de spécialité démarre dès le 2e trimestre de la classe de seconde avec les familles de l’apprenant. Celles-ci doivent formuler les intentions d’orientation en mentionnant 4 enseignements sur la « fiche dialogue ». Ce n’est qu’au 3e trimestre que le choix définitif des 3 spécialités doit être effectué sur la base des recommandations du conseil de classe. Parmi ces enseignements valables pour la classe de Première, seulement 2 seront maintenus en Terminale.

Le choix des 3 branches d’enseignement se fait parmi les suivantes :

  • Littérature, Langues et Cultures de l’antiquité ;
  • Langues, Littératures et Cultures Étrangères ;
  • Humanités, Littérature et Philosophie ;
  • Numérique et Sciences Informatiques ;
  • Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences politiques ;
  • Sciences de la Vie et de la Terre ;
  • Sciences Économiques et Sociales ;
  • Science de l’Ingénieur ;
  • Biologie-Écologie ;
  • Mathématiques ;
  • Physique-Chimie ;
  • Arts.

Mais lesquelles choisir pour ne pas se fermer des portes par rapport à sa future carrière ? Tout dépend bien évidemment du projet professionnel du lycéen. Toutefois, délaisser certains enseignements de spécialité en classe de Première peut se révéler préjudiciable. C’est le cas des Mathématiques, une matière encore très demandée pour les études supérieures dans la plupart des établissements. La délaisser très tôt peut par conséquent vous empêcher d’exercer certains métiers intéressants pour votre profil.

Il est donc recommandé de jouer la prudence en la choisissant en premier et ensuite sélectionner plus librement les deux autres spécialités qui seront, elles, maintenues en Terminale si les Mathématiques sont vraiment inutiles pour le projet professionnel de l’apprenant.

Quelles spécialités privilégier en fonction du métier visé ?

Pour faire la médecine par exemple, les Mathématiques, Sciences de la Vie et de la Terre et Physique-Chimie sont à prioriser. Pour intégrer plus tard une école de commerce, le choix peut se faire entre Sciences Économiques et Sociales, Numérique et Sciences Informatiques, Histoire-géographie, Géopolitique, Mathématiques, Humanités, Littérature et Philosophie.

Si votre enfant souhaite plutôt intégrer une école d’ingénieur, il devra se tourner vers les enseignements tels que les Mathématiques, Physique-Chimie et Science de l’ingénieur. S’il est plutôt intéressé par Sciences Po, orientez-le vers les spécialités suivantes : Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences politiques, Langues, Littératures et Cultures étrangères, Humanités, Littérature et Philosophie. Vous connaissez à présent l’essentiel pour guider efficacement vos enfants dans le choix de leur orientation.

vous pourriez aussi aimer