Comment bien débuter la diversification alimentaire de votre bébé 

La diversification alimentaire est une étape primordiale dans la croissance de votre bébé. Il s’agit d’introduire de nouveaux aliments entre le lait maternel afin de permettre au bébé de découvrir de nouveaux goûts et de nouvelles textures. C’est une étape que beaucoup de parents attendent avec joie afin de cuisiner de petits plats bien succulents à leur bébé.

Toutefois, quand vient le moment de commencer cette diversification alimentaire, de nombreuses interrogations provoquent un stress inimaginable chez les parents. En effet, pour réussir une diversification alimentaire, il est important de prendre certaines précautions. Zoom sur la diversification alimentaire !

A découvrir également : Comment organiser une baby shower ?

Quand démarrer la diversification alimentaire du bébé ?

Bien que l’OMS préconise un allaitement maternel jusqu’à l’âge de 6 mois, il est recommandé que la période d’un début de diversification alimentaire soit située entre 4 mois et 6 mois. Cela permet de limiter les risques d’allergies et prévenir d’éventuelles intolérances. En effet, certains signes vous permettront de savoir si le bébé est prêt pour la diversification alimentaire.

Par exemple, si le bébé se détourne parfois d’une tétée ou d’un biberon alors que c’est l’heure du repas. Un autre signe est que le bébé s’intéresse à ce que vous avez dans votre assiette. Il cherche à attraper les aliments et les porter à sa bouche. Ce sont autant d’éléments qui peuvent vous aider savoir que votre bout de chou est prêt pour la diversification alimentaire.

A lire aussi : Détartrer les wc : 4 façons pour un résultat impeccable

À ce moment précis, offrez-lui un grignoteur bébé pour lui faciliter l’apprentissage (au passage oui, je vous recommande le blog famille de Babymeetstheworld, super complet). Très pratique, cet équipement permet au bébé de manger des morceaux de fruits ou de légumes sans aucun risque d’étouffement. Par ailleurs, les enfants qui sont nés prématurément ne pourront pas être forcément prêts pour la diversification alimentaire dès le 4e mois.

Comment commencer la diversification alimentaire de votre bébé ?

nn
Une fois que vous avez l’autorisation du pédiatre et que tous les signes vous montrent que votre enfant est prêt pour commencer la diversification alimentaire, il faudra choisir le bon aliment. Mais quel aliment donner à son bébé ? Pour un début, soit dès son 4e mois, vous pouvez commencer avec les légumes. Ces dernières vous faciliteront bien plus la tâche. Vous devez choisir des légumes tolérés par l’estomac de votre bébé. Il s’agit :

  • des haricots verts ;
  • des épinards ;
  • des courgettes sans pépins et sans peau ;
  • des blancs de poireaux ;
  • des carottes ;
  • etc.

Les carottes sont plus recommandées en raison de leur saveur sucrée que les bébés apprécient énormément. Une autre alternative est de commencer avec une purée de citrouille ou de potiron. Traditionnellement après les légumes et en raison de l’attrait des bébés pour le sucré, vous devez introduire les fruits dans l’alimentation de votre bébé.

Suite à ces deux aliments, vous pouvez introduire la viande, le poisson et les œufs. Ces aliments procurent du fer qui sont utiles pour prévenir l’anémie par carence en fer fréquente chez le nourrisson. La viande doit être sans gras ni couenne. Les poissons qu’ils soient gras ou maigres, frais ou surgelés conviennent. Quant aux œufs, le bébé peut les prendre durs.

Par ailleurs, vous pouvez aussi introduire des féculents dans le traitement de l’enfant. Il s’agit des farines infantiles, des pâtes, des pommes de terre, des légumes secs, du riz, etc. Pour d’autres informations, n’hésitez pas à aller piocher des idées sur Babymeetstheworld. Il s’agit d’un site considéré comme un guide permettant aux mamans d’avoir de nouveaux conseils.

Les aliments à introduire en premier lors de la diversification alimentaire du bébé

Une étape cruciale dans la diversification alimentaire de votre bébé est de choisir les aliments à introduire en premier. Pensez à bien sélectionner des aliments adaptés à l’âge et aux besoins nutritionnels de votre enfant. Voici quelques suggestions d’aliments que vous pouvez inclure dès le début de la diversification alimentaire :

Les légumes : Optez pour des légumes verts tels que les haricots verts, les épinards ou encore les courgettes sans pépins et sans peau. Ces légumes sont riches en nutriments essentiels tels que le fer, le calcium et les vitamines.

Les fruits : Après avoir introduit les légumes, vous pouvez ajouter progressivement des fruits à l’alimentation de votre bébé. Commencez par des fruits doux comme la banane, la poire ou encore la pomme cuite. Veillez à bien retirer toutes les graines pour éviter tout risque d’étouffement.

Les céréales infantiles : Pour apporter une source d’énergie supplémentaire à votre bébé, vous pouvez intégrer des céréales infantiles dans son régime alimentaire. Choisissez celles spécialement conçues pour les nourrissons afin qu’elles soient faciles à digérer.

Les viandes maigres : Une fois que votre bébé a découvert différentes saveurs avec succès, vous pouvez commencer à inclure des viandes maigres telles que le poulet ou la dinde hachée finement dans ses repas.

Le poisson : Le poisson constitue aussi une excellente source de protéines et d’acides gras oméga-3 bénéfiques pour le développement cérébral de votre bébé. Optez pour des variétés à faible teneur en mercure, comme le saumon ou la truite.

Les produits laitiers : Lorsque votre bébé a atteint l’âge d’un an, vous pouvez commencer à introduire progressivement les produits laitiers dans son alimentation. Choisissez des options adaptées aux nourrissons, comme le yaourt nature sans sucre ajouté.

Pensez à bien rappeler que chaque enfant est différent et que certains peuvent présenter des allergies ou intolérances alimentaires. Soyez vigilant et observez attentivement les réactions de votre bébé lors de l’introduction de nouveaux aliments.

La diversification alimentaire constitue une étape importante dans le développement nutritionnel de votre bébé. En choisissant judicieusement les aliments à introduire en premier et en respectant les recommandations médicales, vous contribuez à offrir une alimentation équilibrée et saine à votre enfant dès ses premiers pas dans le monde culinaire.

Les signes de prêtitude du bébé à commencer la diversification alimentaire

Avant de vous lancer dans la diversification alimentaire, pensez à bien reconnaître les signaux indiquant que votre bébé est prêt à découvrir de nouveaux goûts et textures. Voici quelques-uns des signes clés qui montrent que votre tout-petit est prêt à passer à l’étape suivante :

Contrôle de la tête : Votre bébé doit être capable de maintenir sa tête droite et stable, sans avoir besoin d’un soutien constant.

Perte du réflexe de poussée avec la langue : Lorsque vous présentez une cuillère ou un autre aliment solide près des lèvres de votre bébé, il ne devrait plus faire automatiquement le mouvement de pousser avec sa langue pour repousser l’aliment.

Intérêt pour les aliments solides : Si votre bébé commence à montrer un intérêt marqué pour ce que vous mangez en observant attentivement vos mouvements lorsque vous êtes en train de manger, cela peut être un bon indicateur qu’il est prêt pour la diversification alimentaire.

vous pourriez aussi aimer