Que faire pour devenir assistante maternelle agréée ?

Vous envisagez de devenir assistante maternelle agréée ? Quelles sont les démarches à effectuer pour exercer ce métier avec un agrément ? Quelle formation est nécessaire et quelles compétences sont attendues pour être assistante maternelle ? Toutes les réponses à vos questions sont ici.

Le métier d’assistante maternelle agréée

Le métier d’assistante maternelle est un beau métier. Il implique de s’occuper de jeunes enfants. L’assistante maternelle participe donc fortement à l’éducation du jeune enfant ou des enfants à garder.

A lire aussi : Quel est le meilleur site pour ses achats bébé ?

L’assistante maternelle est présente dans la vie de l’enfant en tant que professionnelle de puériculture pour une période donnée, et sous agrément. Toute assistante maternelle doit posséder un agrément afin de pouvoir exercer de manière légale et professionnelle auprès des enfants.

Devenir assistante maternelle et changer de vie

Toute personne souhaitant changer de vie professionnelle et devenir assistante maternelle doit s’adapter et s’investir. Devenir assistante maternelle implique ainsi de mettre en place de nombreux changements pour favoriser le bon accueil des enfants.

A lire également : Future maman : quels livres vous seront utiles ?

Ceci est essentiellement valable si l’accueil se fait au domicile de l’assistante maternelle. En MAM (Maison d’assistantes maternelles), les changements les plus importants vont se faire au niveau de l’implication personnelle, surtout pour les horaires de travail et la compatibilité avec la vie privée.

L’agrément d’une assistante maternelle

Peu importe le nombre d’enfants que l’assistante maternelle doit garder, son agrément doit couvrir le nombre maximal d’enfants qu’elle gardera.

Avant tout début d’activité professionnelle en tant qu’assistante maternelle, il est essentiel de faire une demande d’agrément. Selon votre département de résidence, vous êtes informée de la réunion d’information à laquelle il faudra participer, par la PMI (Protection Maternelle Infantile). On vous fournit alors un formulaire de demande d’agrément.

Les documents à réunir pour un dossier de demande d’agrément

Un certain nombre de documents sont à fournir pour monter votre dossier de demande d’agrément pour devenir assistante maternelle. Il vous sera demandé :

  • Une copie de votre pièce d’identité ;
  • Le cas échéant, une copie de votre titre de séjour avec l’autorisation à exercer une activité professionnelle ;
  • Un certificat médical valable et attestant votre capacité à faire un métier dans l’accueil des enfants ;
  • Une photocopie de votre certificat de domicile ;

Pour un renouvellement de votre agrément, vous devrez fournir votre planning d’assistante maternelle.

Les démarches pour devenir assistante maternelle

Pour devenir assistante maternelle, une visite de la PMI sera effectuée. La PMI vérifie votre éligibilité à l’agrément d’assistante maternelle. Cette éligibilité est appréciée en fonction de divers critères :

  • Les capacités et les compétences ;
  • La maîtrise de la langue française orale ;
  • Les qualités personnelles ;
  • La capacité à s’organiser et la disponibilité ;
  • La connaissance du métier et du rôle d’assistante maternelle ;
  • Les conditions matérielles d’accueil et la sécurité ;
  • L’environnement du lieu d’accueil ;
  • La présence d’animaux sur le lieu d’accueil ;
  • La disposition des moyens de communication ;
  • Les transports et les déplacements ;

Les services proposés par l’assistante maternelle sont passés en revue par la PMI et une puéricultrice vous contacte alors pour évoquer toutes les observations faites, le cas échéant.

Une fois que votre dossier a été étudié, le Conseil Départemental vous donne une réponse et vous notifie de la décision d’attribution d’agrément pour devenir assistante maternelle.

Ce que dit l’agrément d’assistante maternelle

Dans la réponse du Conseil Départemental et dans votre agrément, vous aurez notamment des informations sur :

  • le nombre d’enfants que vous êtes en droit d’accueillir à votre domicile ;
  • L’âge des enfants que vous pouvez accueillir ;
  • Une précision sur le type d’accueil que vous pouvez proposer.

Si la réponse du Conseil Départemental est un avis défavorable, un recours est possible sous deux mois. Bon à savoir : le délai d’obtention d’un agrément pour être assistante maternelle est de trois mois, de manière générale.

Faire une formation pour devenir assistante maternelle

Pour devenir ASSMAT, une seule formation existe et c’est celle que vous devrez suivre afin de pouvoir exercer votre profession. La formation d’assistante maternelle est scindée en deux parties distinctes :

  • 60 heures de théorie sur les bases de la garde d’enfants ;
  • 60 heures de pratique. Une dispense est possible pour toutes les titulaires d’un CAP Petite Enfance.

Être assistante maternelle agréée implique de s’engager à respecter toutes les réglementations en vigueur concernant la garde des enfants. C’est pour cette raison qu’il est primordial de suivre la formation officielle d’asssitant maternel : vous êtes en règle, formée et opérationnelle.

Les parents des enfants que vous garderez seront ainsi rassurés sur vos compétences et votre valeur en tant qu’assistante maternelle.

Un beau métier, qui n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît

Le métier d’assistante maternelle est un travail exigeant et fatigant. Vous vous engagez aussi à tenir le rythme et les contraintes du métier. Parfois, votre planning pourra aller jusqu’à 50 heures de garde par semaine.

Votre autonomie, votre capacité à vous organiser et votre patience feront la différence. Il est important de savoir se remettre en question quand on souhaite être assistante maternelle. Votre ténacité et votre prise de recul vous aideront à traverser les périodes moins faciles (crise des 2 ans, etc.)

Assistante maternelle et vie privée

Si vous décidez de devenir assistante maternelle, sachez que votre vie privée s’ne trouvera changée. Votre logement doit absolument être aux normes. Protection aux angles des tables, protection des prises électriques, gestion du salaire, des enfants, des parents… Ainsi que la gestion émotionnelle que tout cela implique.

Adaptez votre logement en toute sérénité avec l’achat de matériel adéquat, et votre travail n’en sera que facilité auprès des enfants.

Quelle assurance quand on est assistante maternelle?

Un dernier volet important concerne votre assurance en tant qu’assistante maternelle. Vous exercez votre travail à domicile : votre maison doit pouvoir aussi être protégée de tout incident qui peut survenir dû à la présence d’enfants en bas âge.

Vous aurez l’obligation de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle dans tous les cas, et ce, avant l’accueil du tout premier enfant. De plus, une assurance spécifique à votre métier peut vous être proposée : renseignez-vous auprès de votre assureur.

Si vous décidez donc de vous lancer en tant qu’assistante maternelle ou assistant maternel, vous avez maintenant toutes les clés pour réussir votre projet professionnel.

vous pourriez aussi aimer